Histoire et Secrets - découvrir l'histoire de France et du monde - Qui était le chevalier d'Eon ?
Histoire de France
 ↑  
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
224 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2196940 visiteurs

 89 visiteurs en ligne

Le 5 octobre 1728, Françoise de Charanton donne un enfant à son époux, Louis d'Éon de Beaumont –qui est directeur des domaines du roi. L’enfant est baptisé Charles-Geneviève-Louise-Auguste-Andrée-Thimothée. Chose étrange pour un garçon d’avoir trois prénoms masculins et trois féminins ! Car pour tout le monde, il s’agit bien d’un fils. Le jeune Charles-Geneviève commence ses études en 1743 à Tonnerre dans sa Bourgogne natale avant d’intégrer le collège Mazarin à Paris. Diplômé de droit en 1749, Charles-Geneviève devient avocat au Parlement de Paris. Remarqué par Louis XV après ses écrits "Considérations Historiques et Politiques", il est nommé censeur royal pour l’Histoire et les belles lettres. Parallèlement, le jeune d’Eon de Beaumont apprend l’escrime et devient un bon cavalier. En 1755, le prince Louis-François de Bourbon-Conti, cousin du roi, charge le chevalier d’Eon d’une mission secrète auprès de la Tsarine de Russie Elisabeth Ire. La France souhaite une alliance avec la Russie et Charles-Geneviève a pour rôle de séduire et de gagner la confiance de la Tsarine. Afin qu’Elisabeth Ire se sente plus proche de son espion, le prince de Conti décide de travestir le chevalier d’Eon qui devient Mlle Lya de Beaumont. Gagnant la confiance la Tsarine, Mlle de Beaumont devient l’une de ses intimes et sa lectrice.

8469524.jpg 8469642.jpg
La double personnalité du chevalier d'Eon

C’est à son retour en France que les gens commencent à se poser des questions sur le chevalier : Charles-Geneviève a trop bien joué son rôle de femme pour n’être qu’un travesti. De plus, on ne connaît au jeune Beaumont aucune amourette ni fiancée alors qu’il passe pour être un fort bel homme. Il s’appelle Charles, certes, mais également Geneviève ! De 1758 à 1760, le chevalier est de nouveau en Russie où il passe pour une femme. Il parcourt l’Europe pour mener à bien des missions confiées par Louis XV mais il est tantôt habillé en homme, tantôt en femme. A son retour à Paris en 1760, Charles-Geneviève devient capitaine des Dragons et reçoit la croix du Saint-Esprit. Durant deux ans, il s’illustre au combat et les rumeurs sur sa féminité cessent : une femme ne peut se battre de la sorte et recevoir des commandements de la part du roi. En 1762, le chevalier d’Eon quitte l’armée pour reprendre son rôle d’agent secret en Angleterre à Londres où il travaille pour la politique de Louis XV. Selon les intrigues qu’il doit mener, le chevalier d’Eon se présente en homme ou en femme. Les anglais, perplexes face à cet étrange chevalier d’Eon, se mettent à parier sur son sexe si bien qu’en 1771, le montant parié atteint 300.000 livres sterling ! Louis XV demande alors en 1774 à Charles-Geneviève de mettre un terme aux rumeurs et de déclarer s’il est de sexe masculin ou féminin. Le chevalier signe alors une proclamation dans laquelle il annonce être une femme. Cette constatation est établie, et approuvée, par plusieurs médecins. Dés lors, le roi ordonne à Charles-Geneviève de conserver ses vêtements féminins et de ne plus apparaître travesti en homme. Le chevalier d’Eon devient donc officiellement Mlle d’Eon de Beaumont. Il aura fallu des négociations de quatorze mois pour faire admettre au chevalier son sexe, moyennant une rente. Etant une femme, Charles-Geneviève n’a plus accès à l’armée, aux affaires politiques et à la diplomatie. Devenant inactive, la jeune femme demande à Louis XV la permission de pouvoir à nouveau porter des vêtements d’homme. Louis XV n’a pas envie que Mlle d’Eon de Beaumont soit de nouveau au milieu des rumeurs concernant son sexe et refuse. Après la mort de Louis XV, Mlle d’Eon de Beaumont renouvelle sa requête auprès de Louis XVI. C’est ainsi qu’en 1777, vêtue de son uniforme de capitaine des dragons, Charles-Geneviève supplie le roi de lui permettre d’user de nouveau de sa personnalité masculine. Mais Louis XVI soutenu par son ministre Maurepas campe sur les positions de son prédécesseur. Après un exil en Tonnerre, Charles-Geneviève repart pour Londres en 1785 où elle mène une vie de lady avant de perdre sa rente octroyé par le roi de France. Même après la révolution française et la mort de Louis XVI, la vieille Mlle d’Eon de Beaumont ne reprendra pas l’habit d’homme, sans doute résignée à être ce qu’elle a toujours été : une femme. Son père, déçu de ne pas avoir eu de fils avait-il dés la naissance de la petite Charles-Geneviève fait de sa fille un garçon ? Cette hypothèse est retenue et on imagine que Mlle d’Eon, qui avait été habituée et élevée en tant qu’homme, avait voulu revenir à cette personnalité après 1774.

8469658.jpg
Gravure du chevalier d'Eon, le représentant mi-homme, mi-femme

Le 21 mai 1810, l’ex chevalier d’Eon s’éteint à Londres, à l'âge avancé de 81 ans. Oubliée de tous, Charles-Geneviève était morte dans la misère. Lors de la toilette funéraire, les médecins, et une quinzaine de personnes, s’aperçoivent que la vieille dame était en fait…un homme ! Retournement incroyable de situation ! En 1774, le chevalier d’Eon avait pourtant affirmé être une femme et plusieurs médecins avaient confirmé ses dires. Pourquoi donc Charles-Geneviève a-t-il accepté d’être une femme durant quarante années ? Louis XV et Louis XVI étaient-ils au courant que "Mlle d’Eon" était en fait de sexe masculin ? Dans ce cas, pourquoi ont-ils refusé qu’elle redevienne un homme ? Après la mort de Louis XVI, pourquoi donc le chevalier d’Eon n’a-t-il pas reprit sa véritable identité ? Le 23 mai, un des membres de la faculté d’Angleterre déclare : "Par la présente, je certifie que j'ai examiné et disséqué le corps du chevalier d'Éon et que j'ai trouvé sur ce corps les organes mâles de la génération parfaitement formés sous tous les rapports". Mais qui sait….si ces quelques personnes présentes autour de la dépouille de Charles-Geneviève s’étaient mises d’accord pour affirmer qu’il était un homme alors que c’était en réalité une femme ? Car pourquoi le chevalier d’Eon aurait-il menti sur son sexe féminin ? Le mystère demeure…



Réactions à cet article

Réaction n°15 

par lyadebeaumont le 18/12/2008 @ 20:56

Non plus, Lya n'ai pas herma. je l'ai demontrer deja.

L'origine des ces prénoms etaient courant a cette epoque, et ce sont des prenoms et de sa famille, et de sa maraine, comme cela ce fait encore aujourd'hui.

Je voulais aussi rajouter,

on parle d'un moule de son sexe....c'est un delire, car personne ne l'a vu encore ce moulage.

en d'autre termes, le jour de l'autophie (l'ouverture) il y a eu un attentat a Londres. entre 4 et 7 morts, dont deux femmes,que l'on a aussi ouvert ce jour la.

C'etait un b...del dans le labo et la panique. Les identifications n'ont etaient mise que 4 heures après.

Lya n'etant pas prioritaire, elle fut mise dans un coin en attendant son tour.

Les brave gens qui on identifier Lya comme un homme, ne savaient meme pas qui ils regardaient. Ils auraient pu jurer corps et ames que c'etait elle.

Meme Marie Coll, ne savait plus, elle a meme pas signée l'acte et pourtant elle etait la.

non franchement, il etait trop simple qu'elle soit un homme (oups) ca simplifie trop de chose....


Réaction n°14 

par lyadebeaumont le 18/12/2008 @ 20:46

Non absolument pas, Lya n'est pas un homme, ou alors il va faloir que vous m'en donniez une définition hors de ces atribues sexuels.

Alors je vais essayer d'expliquer.

Il existe des personnes qui on un sexe (fille ou garçon) et qui ne sont ni l'un ni l'autre. Dans un premier temps on les a appeler intersexe.

Je vais prendre mon cas.

je suis xxy. cela veut dire que je suis fille et qu'un chromosome c'est placé sur une branche de mon adn y. (Comme bien des plantes et annimaux). ((Pas les humains ??? bizard)))

Concretement cela donne quoi dans la vie ?

J'ai de la poitrine, une coucounette, mais, mes muscles sont developés comme une athelete, mes os sont moins fragile, ma peau est douce, avec une mince pilocité (que je traite au lazer). Comme Lya

Hormis ces problemes, mon hypophise est double (comme les filles) mon cerveau est un peu plus gros que la moyenne (qui n'a rien a voir avec l'inteligeance), mais j'ai une capacité de mémoire double.

Cela entraine que mes glandes paraphyroides sont sujetes a bien nombres d'agrésions de tout type, ce qui me fait une voix plus grave que les filles.

Cela c'est pour moi

Maintenant pour les autres, ceux qui vous regardent, les employeurs par exemple, la c'est un autre probleme..........

et encore, cela passe plus facilement pour une femme que un homme.

Je suis sur que vous seriez les premiers a juger.....

Pour les prénoms de Lya, je vous conseil mon site.

en d'autre termes cela ne veut rien dire du tout.

par contre, et je suis sur cette recherche, il y a eu le meme jour une naissance d'une petite charlotte, avec les meme carastéristique que Lya. à suivre.

bien a vous


Réaction n°13 

par bagillou le 04/12/2008 @ 18:08

bonsoir lyadebeaumont,

je viens de lire le résumé du chevalier d'eon, dans le rapport d'autopsie est-il précisé explicitement le terme de :"eunuchoidisme de Hypogonadotropin "; dans ce cas le mystère est résolu ! Il s'agit d'un homme avec un souci de chromosomes ?? C'est bien cela que vous avez expliqué, ai-je bien compris votre explication ??

Cela pourrait donc expliquer l'alternance des prénoms féminin et masculin : ses parents pensaient qu'il était  masculin mais le doute leur a fait prendre des précautions.

Peut-on rapproché cela à l'hermaphrodisme. Car il y avait peut-être présence des 2 sexes non ?

Lya, pouvez-vous m'expliquer cela ainsi que XYX  ou XXY, merci d'avance !

cordialementk


Réaction n°13 

par lyadebeaumont le 01/12/2008 @ 18:58

Bonsoir

Je voulais réagir a vos différent commentaires et peut etre apporter quelques précisions

"L’autopsie de son corps mort a réveillé une eunuchoidisme de Hypogonadotropin ou le syndrome de Kallman, un désordre sexuel congénital a caractérisé par les organes génitaux sous-développés et les gonades stériles"  Cela veut dire quoi ? Hypogonadotrophique : Cela est la conséquence d'une sécrétion insuffisante des gonadotrophines hypophysaires que sont la LH et la FSH .
Cela doit être évoqué devant tout retard pubertaire du garçon comme de la fille.
Du point de vue biologique cela se traduit par un effondrement concomitant de LH , FSH , et des stéroides sexuels circulants.
Cela peut être congénital ou acquis. Plusieurs maladies génétiques peuvent être à l'origine de cet hypogonadisme.
En ce qui concerne l'hypogonadisme isolé, considéré jusqu'alors comme IDIOPATHIQUE,on a pu identifier des mutations dans le gène du récepteur hypophysaire de l'hormone la gonadolibérine ( Gn RH )
Le gène du récepteur de la GnRH est localisé sur le bras long du chromosome 4. Une deuxième variété d'hypogonadisme s'associe à un développement anormal des glandes surrénales.
Une troisième variété est le syndrome de KALMANN (Voir ce terme)
TRAITEMENT
Il reste substitutif ( testostérone chez l'homme), en l'absence de désir de procréation.


L'infertilité sera traitée par l'administration de GnRH chez la femme et par l'administration de gonadotrophines dans les deux sexes.

Syndrome de Kallman : Ce syndrome associe une hypotrophie (développement insuffisant) des glandes génitales avec une anosmie (perte de l'odorat) globale liée à une lésion des centres nerveux olfactifs et de l'hypothalamus (cerveau inférieur) .
Un infantilisme pur est de règle.

La puberté n'apparaît pas, aussi bien chez la fille que chez le garçon.
Un retard mental, des troubles visuels et moteurs sont fréquemment associés.
Une anosmie est de règle.( parfois difficile à mettre en évidence)
Ce syndrome est dû à un défaut de sécrétion des gonadostimulines hypophysaires.
On sait depuis peu que cette maladie est une maladie chromosomique, c'est-à-dire qu'elle est due à une malformation génétique. Un des gènes responsables a été localisé sur le bras court du chromosome X .( KAL-1 MIM 308700) Il semblerait s'agir d'une transmission, probablement dominante.

En résumer : Présence d'un petit pénis, sous développé, présence de scrotum (bourses) mais absence totale de testicules. On retrouve bien l’aspect physique de Lya, mais également mental. Cette soif de toujours vouloir plus, de peur que l’on l’oublie. Nous le verrons plus en détail a la fin de sa vie. Je peux me mettre à sa place, et je peux vous affirmer que de ne pas savoir si l’on est masculin ou féminin. Dans la société on a tendance à raisonner en binaire. L’homme et la femme, alors pourquoi ne serait t’ont pas capable d’admettre que nous pouvons être plus que 2. Il faut quand meme prendre en compte que le « genre » et différent de l’aspect physique.  Ce sont généralement des êtres qui se sentent mis à l’écart de tout ce qui peut les entourer. Pas plus que de faire une chose ou un autre. Bien souvent dépressif et sujet au succide.  Lya de Beaumont voulue surtout ne pas être considérer ni de l’un ni de l’autre sexe. Lya vie comme elle l’entend, et rien n’y fit. Qui a dit : « On ne née pas femme, on le devient »  Le seul remède a cet etat d’esprit est de d’aller de l’avant, bousculer les préjugés, se batte tous les jours et dans les instants au risque de se sentir ridicule. Mais le tout : C’EST D’EXISTER

Je suis désolée de vous parler technique, mais cela me semble bien necessaire.

Si vous le désirez je peut egalement vous parler de ce fameux chromosomes XXY ou XYX? etant moi meme XYX

Bien le bonsoir


Réaction n°12 

par lyadebeaumont le 21/11/2008 @ 17:38

Bonsoir


Guy BRETON a surement homis de dire les choses esentiel dans son livre, quand a Michel DE DECKER quand il ne sait plus, il se refere a GAILLARDET, et je ne parle pas le l'emission télé, auquelle il faudrais l'aisser la paroles a ceux qui ont vraiment des choses a dire. (voila c'est fait !)e


Lya de Beaumont a ecrit une des très belle page de l'histoire de France.e


Aujourd'hui et pour, non pas convaincre, mais pour affirmer celle qui etait Lya de Beaumont, je me sens obligée de créer un site. C'est l'etude de 4 années de recherches Il en est a ces débuts, car je n'ai pas l'habitude d'ecrire sur un support electronique.


http://madamedeon.e-monsite.com/


Alors si vous voulez faire un bout de chemin avec elle, je ne serait trop de suivre son cheminn


Lya de Beaumont



Vous êtes ici :   Accueil » Qui était le chevalier d'Eon ?