Histoire et Secrets - découvrir l'histoire de France et du monde - 05. Le retour des Carolingiens
Histoire de France
 ↑  
Histoire du monde
Recherche
 
Fermer
Newsletter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
224 Abonnés
Contactez l'auteur
Visites

 2196938 visiteurs

 91 visiteurs en ligne

Né en 921, fils de Charles III le Simple et d’Edwige d’Angleterre, le jeune Louis a dû fuir le royaume de France, après la destitution de son père en 923, pour l’Angleterre. En France, lorsque le roi Raoul Ier disparaît en 936, il ne laisse pas d’enfant, son fils unique Louis étant mort en 934. Les grands du royaume offrent, une fois de plus, la couronne à Hugues le Grand. Ce dernier refuse et propose le retour d’un roi Carolingien, Louis IV, qu’il fait revenir d’Angleterre. Âgé de 16 ans, Louis IV, dit "d’Outremer", se retrouve sous la tutelle de Hugues le Grand. Le roi fait de ce dernier le duc des Francs le 25 décembre 936, pour le remercier de lui avoir permis de recouvrer le trône de ses ancêtres. Cependant, dés 937 Louis IV veut s’affirmer et régner seul car jusque là, s’il est le roi, Hugues gouverne le royaume en son nom.

7213363.jpg
Louis IV d'Outremer

Le roi commence par quitter la Neustrie pour s’installer à Laon avec sa mère et constitue une cour. Pour bien démontrer au duc des Francs que c’est maintenant lui seul qui gouverne le royaume, Louis IV s’allie avec Hugues le Noir de Bourgogne qu’il fait marquis et à qui il rend le gouvernement de Bourgogne, qu’Hugues le Grand venait tout juste de lui retirer. Mais le fils de Robert Ier n’est pas du genre à laisser si facilement le pouvoir à un roi qui, selon lui, n'est sur le trône que grâce à sa seule intervention.  En 945, le roi est retenu par les normands et Hugues le Grand, qui le libère, exige de lui la ville de Laon. Le duc des Francs devient alors l’un des plus puissants seigneurs du royaume et cherche à en prendre le contrôle absolu, malgré le fait qu’il ne soit pas roi. Pour vaincre le Robertien, Louis IV d’Outremer s’allie avec le roi de Germanie, Otton Ier, son beau-frère, puisqu’il a épousé en 939 Gerberge de Saxe. Grâce à cet appui, Hugues est battu et doit reconnaître la souveraineté de Louis IV en 950. Le 20 mars 953, une paix définitive entre le Carolingien et le Robertien est conclue. Le 10 septembre 954, Louis IV meurt accidentellement des suites d’une chute de cheval.



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Vous êtes ici :   Accueil » 05. Le retour des Carolingiens