Vous êtes ici :   Accueil » Marie-Antoinette
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Histoire et Détente
 ↑  
Visites

 808693 visiteurs

 21 visiteurs en ligne

Film américain de Sofia Coppola avec Kirsten Dunst, Jason Schwartzman sorti en 2006

FILM.bmp

L'histoire : Vie de la reine de France Marie-Antoinette lorsqu’elle était à Versailles de 1770 à 1789.

Les erreurs :

* Au premier levé de Marie-Antoinette à Versailles, c’est sa belle-sœur la comtesse de Provence qui lui remet la chemise. Or nous sommes en 1770 et le frère du roi le comte de Provence ne se marie qu’en 1771.

*Mme du Barry est mise en scène comme étant une véritable sans-gêne et une femme sans aucune grâce dans son comportement. Bien que Jeanne Bécu était d’un milieu modeste et se permettait des familiarités avec le roi, le portrait fait d’elle dans le film est vraiment exagéré.

marie_antoinette.bmp

*On voit la comtesse de Provence accoucher d’un petit duc d’Angoulême. Or, le couple Provence n’a jamais eu d’enfants ! Le duc d’Angoulême est le fils du comte d’Artois, dernier frère de Louis XVI.

*La naissance du duc d’Angoulême a lieu avant la mort de Louis XV. Or, le roi meurt en 1774 et la comtesse d’Artois ne met au monde ce fils qu’en 1775.

*Louis XVI est vraiment mis en scène comme un roi incapable et stupide. Or, le roi est un homme très intelligent, seul sa timidité et son peu de goût pour le pouvoir ont eu raison de lui.

le_roi_la_reine.jpg

* La scène du tableau de Mme Vigée-Lebrun montre d’abord un portrait de la reine avec trois de ses enfants : Madame Royale, le dauphin Louis-Joseph près du berceau et le petit Louis-Charles dans le berceau (dans l’original, il est sur les genoux de sa mère).

Tableau1.jpg

Une seconde prise montre le même tableau avec le berceau vide, annonçant la mort du dernier-né du couple royal. Dans la scène qui suit on voit d’ailleurs un petit cercueil quitter Versailles puis Marie-Antoinette tenant la main de ses deux enfants survivants.
Déjà là il y a une erreur car on serait tenté de croire que le défunt est le bébé qui était présent dans le berceau. Or, c’est Louis-Joseph (qui se tient debout sur le tableau) qui est mort de la tuberculose. Sofia Coppola a choisi d’intégrer dans son film la mort du premier dauphin car elle intervient en juin 1789 peu de temps avant la Révolution et a anéanti le roi et la reine. En réalité, dans le berceau devait figurer le quatrième enfant du couple royal, la petite Sophie-Béatrice née en 1786 et morte en 1787. La petite princesse aurait dû se trouver dans le berceau et ce dernier laissé vide témoigne de sa mort récente. Dans le film, souligner la présence puis la disparition de ce bébé n’apportait rien à l’histoire.

Tableau2.jpg


Date de création : 15/06/2007 @ 17:55


Réactions à cet article

Réaction n°7 

par gemolibre le 17/03/2014 @ 18:58

Esthétiquement, ce film est une merveille : costumes, décors, c'est une splendeur, d'autant que Sofia Coppola a pu tourner dans le château et dans le parc de Versailles.
Par contre, au niveau historique, c'est d'un ridicule total et d'une méconnaissance complète de l'Histoire de France, c'est truffé d'erreurs et d'inventions totalement loufoques : entre autres, Marie-Antoinette ne buvait pas d'alcool et mangeait très peu, et le fait qu'elle ait été la maîtresse de Fersen n'a jamais pu être établi avec certitude.
Enfin, comme le dit très justement un autre commentateur avec lequel je suis entièrement d'accord :
"on ne peut pas demander aux américains de faire des films sur l'histoire de France" !!!
Une dernière précision : pour se documenter sur le sujet avant de faire son film, Sofia Coppola n'a lu qu'un SEUL livre sur Marie-Antoinette écrit par un auteur anglais !!! On a tout compris.... smiley contentsmiley contentsmiley content

Réaction n°6 

par cassandre le 29/05/2009 @ 20:33

J'ai aimé ce film mais sans plus, ce n'est pas comme si j'étais hyper fan. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop d'erreurs ; certaines ne sont d'ailleurs pas citées. On voit Louis XVI remettre les clés du Petit Trianon ; mais c'était en 1774, la reine n'avait pas encore d'enfant! Or, on la voit avec Marie-Thérèse!

Un autre erreur ; le feu d'artifices du mariage est tiré le jour même, il fut tiré le 19 mai 1770 pour cause d'un orage.

J'ai été choquée par beaucoup de choses : la musique, mais bon ça passe encore, la coiffure de Marie-Antoinette lorsqu'elle quitte la France! Les cheveux détachés avec un simple ruban!

Les relations de la reine avec Fersen sont BEAUCOUP TROP EXAGEREES! Marie-Antoinette n'était pas infidèle envers son mari ; attention, je ne dis pas qu'elle n'a pas aimé Axel, je dis juste que si c'était le cas, elle n'aurait jamais eu de relations sexuelles avec lui...et puis Louis XVI s'en doutait, elle n'était pas idiote et n'allait pas prendre le risque de tomber enceinte pour accoucher d'un enfant n'étant pas du roi!

Bref, certains passages étaient un peu limites que ça soit niveau musique, erreurs.

De toute façon, ce film n'est pas un film historique, c'est un film de divertissement!

On voit très bien que Sofia Coppola ne s'est pas foulée pour ses recherches. Vu les erreurs!y

Dommage...


Réaction n°5 

par Franthai le 22/11/2008 @ 14:55

Je n'ai pas tres bien aime le film : Marie Antoinette de Sofia Coppola, on monte une Marie Antoinette trop frivole , infidele et je trouve que le film ne l'a montre pas sous un beau jours.
Je n'ai pas aime comment on montre madame du Barry : on la montre comme une femme qui n'a aucune politesse et qui part pendant que Louis XV meurt.
Je ne comprend pas pourquoi aussi pourquoi dans chaque film de Marie Antoinette, on ne montre jamais la derniere fille de Marie Antoinette Sophie-Beatrice, moi , je trouve qu'elle est importante car cela montre que Marie Antoinette est une reine mais aussi une mere et je trouve que le portrait de Vigee Lebrun le montre bien.
J'ai ete tres decu par le film!!! J'ai bien aime les decor , les costumes et certain passage.
j'ai beaucoup le documentaire '' Marie Antoinette La veritable Histoirede Yves Simoneau !
Cela reflete bien la veritable histoire de Marie Antoinette

Réaction n°4 

par Delph le 31/07/2008 @ 11:13

Je suis assez mitigée après avoir vu ce film,
d'un coté je le trouve très esthétique, et de l'autre j'ai l'impression d'avoir vu une caricature de Marie Antoinette. La réalisatrice nous montre une Marie-Antoinette frivole, dépensière, superficielle ce qu'elle a effectivement été mais pas seulement. Les pressions exercées par sa mère pour qu'elle consomme son mariage afin d'assurer l'alliance de l'Autriche et la France sont survolées, son besoin d'intimité et son dégout pour la lourdeur du protocole de la cour est effleuré, la souffrance de n'avoir pas élevé ses enfants est évoquée en une réplique qui peut paraitre anodine. A la fin du film sa loyauté est montrée lorsque qu'elle refuse de fuir pour rester auprès du roi lorsque le peuple envahi Versailles mais on garde à l'esprit le « dégoulinement » de perruques, chaussures, robes, nourriture, jeux d'argent, bal, opulence, insouscience... et l'on oubli vite le reste. Nous ne voyons qu'une facette de Marie Antoinette, la facette de sa jeunesse. Pour avoir lu plusieurs biographies du personnage, sa personnalité, le mariage arrangé politiquement (usuel à l'époque), sa relation avec Fersen aurait mérité d'être plus dense. D'après plusieurs biographie Fersen était un amour chaste, un confident, un éternel regret de ne pouvoir être ensemble surement, le film le présente comme un amant charnel uniquement.
Certaines anecdotes de la cour sont très bien relaté, le ridicule de la scène où Marie Antoinette attend dans le froid qu'on lui enfile sa chemise car cet honneur revient à la personne du plus haut rang et des irruptions constantes dans la chambre modifie la hiérarchie sociale, le dégout de Marie Antoinette par Mme Du Barry maitresse de louis XV à qui elle daignera adresser quelques mots afin de ne pas entacher ses relations avec le roi.

Les costumes sont magnifiques, certains passages sous forme de clip ainsi que la BO pop rock sont assez déroutant (le menuet au son des guitares électriques c'est une première...)

Je pense qu'il faut voir ce film mais ensuite continuer à approfondir la découverte de cette femme fascinante, ne pas rester uniquement sur cette facette du personnage.

 

PS : j'ai publié ce texte sur mon blog http://mespetitesidees.mabulle.com il y a plusieurs mois.


Histoire et Secrets . . .
Document généré en 0.22 seconde