Vous êtes ici :   Accueil » Nous, Louis, Roi
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Histoire et Détente
 ↑  
Visites

 586899 visiteurs

 24 visiteurs en ligne

Roman historique de Eve de Castro, paru en 2015

Nous_Louis_Roi.jpg
 

L'Histoire : Le 15 août 1715, Louis XIV ressent les premières douleurs du mal qui va le faire passer de vie à trépas : la gangrène. Dès lors, tout en essayant de gagner du temps, le grand roi fait le bilan de sa vie. La nuit, il songe, se souvient, éprouve des regrets...Le jour, il faut paraître, donner l'illusion. Les médecins s'acharnent sur lui tandis que les courtisans guettent l'instant où il faudra délaisser le monarque agonisant pour s'en aller parader chez le futur Régent... 

Faits historiques : Nous revivons les dix-sept derniers jours de Louis XIV, au cours desquels le roi organise l'avenir : de l'éducation du futur Louis XV à ce qu'il convient de faire de son coeur, lorsqu'il aura trépassé. Mais le roi espère un sursit. A l'étranger, certains ont parié qu'il serait mort avant le mois de septembre. Le Roi-Soleil veut leur montrer qu'ils se trompent.

Personnage principal :  Le jour, nous suivons les dernier moments du Roi-Soleil. La nuit venue, l'homme quitte sa fonction sacrée pour redevenir Louis. A ce moment-là, il est seul avec sa conscience.

Mon avis : 5/5. Jusqu'au bout, Louis XIV aura puisé dans ses forces pour respecter le cérémonial contraignant qu'il a lui-même mis en place. Le jour, il est le monarque absolu. La nuit, il est un homme, avec ses peurs, ses angoisses, ses regrets. Au cours de ces dix-sept nuits,  le roi dresse un bilan émouvant de sa vie, de ce dont il est fier mais également de ce qu'il regrette. Il se souvient de sa jeunesse, de sa mère, des divertissements qu'il aimait tant, des femmes qui ont compté, et des grandes décisions qu'il a prises pour le royaume...ou pour sa propre gloire. Le lecteur accompagne les pensées du Roi-Soleil jusqu'à son dernier soupir, le 1er septembre 1715. Le grand roi apparaît alors au lecteur comme étant plus humain car c'est bien Louis, et non le monarque,  qui se confie à travers cette fiction. 


Date de création : 21/08/2016 @ 09:59


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Document généré en 0.06 seconde