Vous êtes ici :   Accueil » La Cour des Dames
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Histoire et Détente
 ↑  
Visites

 586895 visiteurs

 20 visiteurs en ligne

Roman historique en  trois tomes de Franck Ferrand

Tome 1 : "La Régente Noire" (paru en 2007)

regente_noire.jpg

L’Histoire : Privé de ses titres par la couronne suite à la mort de son épouse, le connétable de Bourbon s’allie aux ennemis de la France : Henry VIII et Charles Quint. Tandis que François Ier songe davantage à ses amours et au plaisir de la chasse, sa mère, Madame, Louise de Savoie, gouverne dans l’ombre. Repoussée par le connétable, Madame a juré sa perte et celle de ses partisans. Alors que Diane de Poitiers, épouse du grand sénéchal, veille à l’éducation des enfants de France et a su gagner la confiance de Louise de Savoie, elle doit subir la trahison de son père qui s’est rallié secrètement au connétable. Alors qu’il guerroie contre les armées de l’empereur, François Ier est fait prisonnier à la bataille de Pavie. Sa mère, devenue régente, propose alors d’échanger le roi contre le dauphin et son  frère cadet. Celle que l’on surnomme la "Régente noire" s’apprête à sacrifier deux jeunes enfants – ses propres petits-fils – pour la stabilité du royaume de France….
 
Faits historiques : L’auteur s’appuie sur les sources historiques pour se rapprocher le plus possible de ce qui s’est réellement passé. A travers cet ouvrage, il nous fait vivre le rêve italien de François Ier, la bataille de Pavie qui voit la défaite du roi de France, la détention de François Ier en Espagne ainsi que la « paix des dames », négociée par Louise de Savoie et Marguerite d’Autriche (tante de Charles Quint), les souverains étant incapables de s’entendre !
 
Personnage principal : Louise de Savoie, mère de François Ier, est au cœur de ce roman. Epouse du comte d’Angoulême, elle n’a jamais été reine de France. Cependant, elle a tout fait pour que son fils unique – le plus proche cousin du roi Louis XII – monte un jour sur le trône, le préparant dès son plus jeune âge à gouverner. Fine politicienne, Louise de Savoie a toujours manœuvré en coulisse dans l’intérêt de son fils.
 
Mon avis : 5/5. Ce roman nous entraîne dans la France de François Ier en abordant différentes phases de son règne, mêlant les sources de l’époque aux quelques libertés prises par l’auteur : alliances, trahisons, amour interdit, amour incestueux, exécutions, tout est là pour piquer notre curiosité.
 
Tome 2 : "Les Fils de France" (paru en 2008)

fils_france.jpg
 
L’histoire : Tandis que François Ier règne sur une France déchirée par le conflit religieux, deux femmes ambitieuses se livrent un combat sans merci en multipliant les alliances et les trahisons : Anne de Pisseleu, maîtresse du roi, et Diane de Poitiers, confidente du duc d’Orléans (second fils du souverain) et cependant proche de François Ier, bataillent pour gagner la plus grande influence au sein de la cour. Tous les espoirs sont dirigés vers le dauphin qui fait la fierté de son père. Lorsque l’héritier du trône disparaît tragiquement, les plans des deux ennemies sont chamboulés : le duc d’Orléans, nouveau dauphin, contrarie fortement les projets d’Anne de Pisseleu. Mais dans l’ombre, Charles d’Angoulême, dernier fils de François Ier, tient lui aussi à avoir son heure de gloire…
 
Faits historiques : On assiste aux multiples alliances et disgrâces à la fin du règne difficile de François Ier ainsi qu’à l’union du futur Henri II avec Catherine de Médicis. S’en suit une véritable hécatombe dans la famille royale, la mort fauchant un à un les enfants du roi.
 
Personnages principaux : Les fils de France, le dauphin et les ducs d’Orléans et d’Angoulême, ont grandi depuis la captivité espagnole des deux aînés. Chacun d’eux espère maintenant se démarquer et avec l’âge apparaissent des conflits entre les trois frères, encouragés par les deux dames de la faveur, Anne de Pisseleu et Diane de Poitiers, qui n’hésitent pas à utiliser les princes royaux pour servir leurs ambitions.
 
 Mon avis : 5/5. Ce roman constitue la digne suite du premier tome. L’auteur a toujours le souci de ne pas trop s’éloigner des faits historiques, tout en faisant vivre les conflits qui se multiplient au sein de la famille royale.
 

Tome 3 : "Madame Catherine" (paru en 2009)

madame_catherine.jpg
 
L’histoire : Sous le règne d’Henri II, la France est le théâtre d’un conflit religieux. La répression est de plus en plus sanglante tandis qu’en coulisse les grands du royaume s’affrontent pour obtenir le plus de pouvoir et de richesses, abusant parfois d’un roi dépassé par les événements. Mais tandis que sa favorite, Diane de Poitiers, est au sommet de son influence sur le souverain, la jeune reine Catherine attend son heure dans l’ombre…
 
Faits historiques : Ce livre nous plonge dans la lutte que mène le pouvoir royal contre les hérétiques, dans une France mise à feu et à sang. Profitant de la confusion, les familles de Montmorency et de Guise se déchirent afin d’accéder aux postes clés.
 
Personnage principal : Catherine de Médicis nous apparaît d’abord comme un personnage secondaire. En réalité, la reine observe, agit dans l’ombre. Humble et discrète, elle attend son heure. Lorsque le destin la propulse à la tête de l’Etat, Catherine dévoile son intelligence et son caractère. Autoritaire, la reine va tout faire pour mâter les révoltes et écraser ses ennemis.
 
Mon avis : 4/5. Plus sombre que les deux tomes précédents en raison de la répression dans le conflit religieux, ce dernier volume nous tient en haleine jusqu’au bout. Dans une France où les alliés d’autrefois sont désormais ennemis, tous les coups sont permis pour arriver à ses fins, jusqu’à trahir les siens….

Date de création : 25/11/2011 @ 11:19


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Document généré en 0.06 seconde